En pratique

Instruction

LA CONSULTATION

La consultation est un moment privilégiée entre vous et votre médecin. Durant cette petite heure d’entretien et d’examen clinique, le patient reçoit un formulaire de renseignements à compléter concernant ses antécédents médicaux et chirurgicaux, son état de santé actuel. Ce formulaire permettra au médecin de personnaliser et mieux évaluer la solution qu’il vous proposera.
Durant la cette consultation, notre médecin fera un examen spécifique du cuir chevelu avec détermination du potentiel thérapeutique en fonction de la densité capillaire de la zone donneuse par rapport à la surface de la zone à traiter.
Au terme de cette consultation vous disposerez des informations nécessaires pour prendre la décision la plus appropriée d’adhésion à notre prise en charge. Il est toujours souhaitable que vous disposiez d’un délai de réflexion avant une transplantation capillaire.

La consultation est GRATUITE sous certaines conditions. Contactez nous pour information.

Le Devis

Après avoir passé la consultation, notre médecin élabore un devis sur bases des éléments recueillis lors de la consultation.
Ce devis comprend tout d’abord un état de lieux de votre situation capillaire, c’est-à-dire la surface à couvrir, l’évaluation du potentiel donneur (la couronne et les poils du corps : BHT) ensuite le médecin vous fait une proposition de soin en fonction de vos attentes et du potentiel thérapeutiques qui est le vôtre.
Une fois que vous recevez le devis, nous vous suggérons un délai de réflexion avant sa ratification. Cette approbation correspond au consentement d’être prise en charge par le HTCS. Ensuite nous fixons ensembles la date de l’intervention.

LE PRÉOPÉRATOIRE

Lorsque vous avez décidé d’être pris en charge par le HTCS, nous vous recommandons un certain nombre de conseils à suivre et à respecter les jours précédents votre intervention.

Nous insistons sur le fait que votre collaboration est essentielle pour un résultat optimal de votre intervention.

Le HTCS vous recommande :

  • D’informer notre médecin de l’ensemble de médicaments que vous prenez de manière régulière et occasionnelle, sans oublier les traitements Homéopathiques. La pilule contraceptive est également un médicament, beaucoup de femmes l’oublient souvent.
  • L’arrêt de l’acide acétylsalicylique (aspirine) et autres anti-inflammatoire une semaine avant l’intervention. Vous êtes priés d’informer notre médecin si vous prenez d’autres médicaments pouvant perturber la coagulation tels le Sintrom, le Marcoumar, le Marevan, le Xarelto, le Pradaxa Une substitution est nécessaire pour envisager un greffe capillaire, mais cela doit être organisé.
  • L’arrêt des boissons alcoolisés au moins 3 jours avant l’intervention. Le café ou des boissons contenant la caféine sont également à éviter. Ces produits augmentent le risque de saignement et peuvent augmenter votre sensibilité aux médicaments administrés lors de l’intervention.
  • L’arrêt du tabac au moins 24 heures avant l’intervention. Le tabagisme ralentit la cicatrisation et augmente le risque d’infection.
  • L’arrêt des vitamines B et E au moins 10 jours avant l’intervention parce qu’ils augmentent aussi le risque de saignement.
  • D’arriver la veille de l’intervention si vous venez de loin et de préférence vous faire accompagner surtout si vous devez rouler pour vous rendre dans nos locaux.
  • De laver vos cheveux la veille et le matin de l’intervention avec un shampoing banal. Ne pas appliquer de gels ni autres produits aux cheveux.
  • Un bilan sanguin de base (hématologie, coagulation et chimie) avec une sérologie HIV ainsi que les Hépatites B et C. Cette sérologie nous permettra, non seulement de garantir au patient une prise en charge la plus appropriée possible sans perturber son état de santé, mais également pouvoir protéger les membres de notre équipe médicale en cas d’exposition accidentelle aux produits sanguins durant votre intervention. Ce bilan sanguin doit, de préférence, dater de moins de 3 mois.
  • Un déjeuner léger le matin de l’intervention car il existe un petit risque de vomissement en début d’intervention, surtout chez le patient très stressé. L’ensemble de la procédure se faisant sous anesthésie locale, il n’y a pas de raison d’être à jeûn. Au besoin, un antiémétique est disponible.
  • de prévoir des vêtements confortables, amples et larges, une chemise à boutons par exemple est préférable à un t-shirt qui nécessite le passage de la tête au travers de l’ouverture prévue à cet effet avec le risque de microtraumatisme de la zone greffée.
  • Un protocole médicamenteux propre au HTCS vous est présenté le premier jour de l’intervention. Ce protocole est adapté par le médecin en fonction des spécificités du patient à soigner. Il comprend en gros une prémédication et un schéma antalgique pour la durée de l’intervention.

L’OPÉRATION

Lorsque vous avez décidé d’être pris en charge par le HTCS, nous convenons avec vous d’une date pour l’intervention. Vous êtes dès lors invité de payer un acompte pour que cette date soit définitive. Le solde est à payer au plus tard le jour de l’intervention.

Le jour J

Vous êtes invité à nous remettre le consentement éclairé et le devis. Par ce geste vous marquez votre accord à la proposition que vous fait le HTCS. Ce document reprend le projet de soin vous concernant ainsi que les conditions générales régissant notre collaboration.

Vous êtes ensuite installé dans la salle d’intervention par nos assistants pour la prise des paramètres et la prémédication. L’intervention est en général programmée le matin et se termine en fin d’après midi ou en soirée. Nous vous proposerons de la lecture et des films comme divertissement durant l’intervention. Il est souhaitable que les patients venant de l’étranger arrivent la veille de l’intervention pour être bien reposé le jour de l’intervention.

Le médecin vous détaille à nouveau la stratégie de soin en réalisant le topogramme du projet thérapeutique sur votre cuir chevelu. A la fin du topogramme qui schématise le déroulement de l’intervention, il donne le signal pour le début de la transplantation.

Le déroulement de l’intervention

L’assistant débute l’anesthésie de la zone donneuse selon les directives du médecin. À la fin de l’anesthésie, le médecin commence le prélèvement des greffons en fonction de la technique choisie: FUE ou FUT.

L’anesthésie

Pour la transplantation capillaire, nous utilisons une anesthésie locale voir loco-régionale si nécessaire. L’anesthésie est un ensemble de techniques permettant la réalisation de l’intervention en supprimant ou atténuant la douleur.

L’anesthésie locale se fait par injection sous cutanée du produit anesthésiant choisit en fonction du protocole du HTCS. Nous utilisons des aiguilles fines pour améliorer le confort du patient et nous progressons avec délicatesse de proche en proche jusqu’a couvrir la surface déterminée par le médecin lors de la réalisation du topogramme.

L’anesthésie loco-régionale périphérique ou bloc nerveux est parfois nécessaire. Elle consiste en l’abolition transitoire de la conduction de l’influx nerveux dans un territoire prédéfini. Cette forme d’anesthésie est réalisée exclusivement par le médecin en injectant, grâce à des repères anatomiques précis, un produit anesthésiant local au niveau des gaines d’un bloc de nerfs.

Le HTCS préconise toujours une prémédication. C’est un médicament que vous recevez avant l’intervention et qui diminue l’anxiété. Cela vous permet d’être le plus détendu possible et évitant ainsi des décharges d’adrénaline liées au stress qui peuvent perturber le bon déroulement de l’intervention en augmentant la tension artérielle, qui favorise le saignement ou augmenter le métabolisme de base entrainant une surconsommation de produits anesthésiants.

LE POSTOPÉRATOIRE

À la fin de votre intervention, vous recevez un document reprenant des instructions à suivre scrupuleusement pour le bon déroulement de la période après votre greffe ou transplantation capillaire.

Les généralités :

  • L’usage du bandana doit être limité aux sorties. Ne pas le garder plusieurs heures et surtout le retirer pour dormir
  • Le traumatisme est une des causes principales de perte de greffons après une transplantation : soyez donc prudent. Évitez de vous cogner la tête en entrant ou en quittant votre voiture par exemple.
  • Durant les 3 premières nuits post transplantation : utiliser plusieurs oreillers pour dormir de sorte à avoir la tête et le tronc surélevés d’environ 45°. Cela réduira au maximum le risque de tuméfaction du post transplantation.
  • Prévenir immédiatement le HTCS en cas de:
    • Température corporelle supérieure ou égale à 38°C.
    • Saignement excessif du cuir chevelu.
    • Gonflement brutal dans les 12h suivant la fin de votre transplantation capillaire.

Les soins spécifiques sur les zones (donneuse et receveuse) :

  • Le 1er jour :
    Pulvériser avec le spray de solution saline, toutes les 20 minutes les greffons, sur la zone receveuse, jusqu’à l’épuisement du contenu du flacon qui vous aura été remis au centre médical. Appliquer la crème post transplantation 2x/jour sur le zone donneuse.
  • Du 2ème au 5ème jour :
    Bien mouiller le cuir chevelu dans son ensemble pendant la douche sans y exercer une pression élevée du jet d’eau du pommeau de la douche.
    Appliquer le shampoing à pH neutre que vous recevrez au centre médical sur la zone receveuse en massant gentiment, par petits mouvements circulaires, à l’aide de l’extrémité des doigts, pendant environ 3 minutes puis laisser agir. Pendant ce temps, appliquer du shampoing dans la zone donneuse, en massant toujours avec l’extrémité des doigts, pendant encore 5 minutes.Le massage et le fait de laisser agir le shampoing permettront d’adoucir les croutes qui seront plus faciles à retirer lors du rinçage.Imbiber de nouveau les deux zones (donneuse et receveuse) pendant 5 minutes ensuite procéder au massage de ces deux zones pendant encore 3 minutes. Rincer alors abondamment à la douche sans que le jet d’eau ne soit puissant.Appliquer ensuite généreusement la lotion ou crème post chirurgicale sur la zone donneuse quand les cheveux sont secs. Ceci est à faire 2 fois par jour jusqu’au moment où il n’y a plus de croûte sur le cuir chevelu.
  • Du 6ème au 13ème jour :
    Bien mouiller le cuir chevelu, toujours sans y appliquer une pression élevée de la douche. Prendre une mesurette de shampoing pH neutre dans les mains, faites bien mousser ensuite appliquer cette abondante mousse sur la zone receveuse en massant gentiment avec l’extrémité des doigts, de manière circulaire pendant environ 5 minutes et laisser agir. Pendant ce temps, appliquer le shampoing post chirurgicale au niveau de la zone donneuse et masser ensuite toujours gentiment avec l’extrémité des doigts en faisant des petits mouvements circulaires pendant environ 3 minutes.Ce massage du cuir chevelu et le fait de laisser agir le shampoing permettront de ramollir les croûtes qui seront plus faciles à retirer lors du rinçage. Imbiber de nouveau les deux zones (donneuse et receveuse) pendant 5 minutes ensuite procéder au massage de ces deux zones pendant encore 3 minutes. Rincer alors abondamment à la douche sans que le jet d’eau ne soit puissant.Appliquer ensuite généreusement la lotion ou crème post chirurgicale sur la zone donneuse quand les cheveux sont secs. Ceci est à faire 2 fois par jour jusqu’au moment où il n’y a plus de croûte sur le cuir chevelu.
  • À partir du 14ème jour :
    Vous pouvez utiliser directement le jet de la douche sur le cuir chevelu. Continuer à utiliser le shampoing pH neutre jusqu’à finir la bouteille puis vous pouvez utiliser n’importe quel type de shampoing qui vous convient ou celui que le HTCS vous conseille.

 

Les Médicaments :

Il est important d’éviter tout type de crème, gel, ou autres produits pour les cheveux au moins 15 jours après la transplantation. Les colorants doivent être évités au moins 2 mois après l’intervention et avec l’aval de l’HTCS.

Le Minoxidil Mousse (Rogaine) :
Le HTCS vous recommande le Minoxidil en mousse à partir du 10ème jour après la transplantation. Ce produit est à utiliser au moins jusqu’au 3ème mois pour éviter au maximum, ou en tout cas minimiser le Shock Loss. Le Minoxidil doit être appliqué sur le cuir chevelu propre et sec 2x/jour. Prenez le temps de lire le mode d’emploi qui accompagne le produit. Si vous présentez une allergie ou une intolérance au Minoxidil, arrêtez son utilisation et prenez immédiatement contact avec le HTCS.

Les somnifères :
Vous recevrez une pilule pour vous aider à vous endormir le premier jour après la transplantation. Vous ne pouvez pas conduire de voiture ou bien manipuler de machines lourdes après avoir pris ce somnifère.

Les Antidouleurs :
Nous avons pour but de réduire au maximum la douleur et l’inconfort lié à la transplantation capillaire. Vous recevrez des antidouleurs que vous prendrez 4x/j. IL est formellement déconseillé de prendre de l’aspirine ou autres AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) durant les 3 jours qui suivent une transplantation pour diminuer voire éviter le risque de saignement.

 

Autres informations :

Le hoquet :
Il est recommandé d’éviter les boissons pétillantes durant les 3 jours qui suivent la transplantation. Cela diminue le risque de développer un hoquet qui peut causer des dégâts dans la zone transplantée. Dans le cas où vous développeriez un hoquet incoercible, veuillez contacter sans tarder le HTCS.

Le saignement :
Un saignement pourrait être observé pendant et après la transplantation capillaire au sein de nos locaux. Cela est pris en charge par l’équipe soignante. Dans le cas où vous observeriez un saignement après avoir quitté les locaux du HTCS, vous êtes invité à comprimer le point qui saigne pendant environ 20 minutes. S’il persiste malgré la compression, veuillez contacter le HTCS.

La position de repos :
La position idéale de repos durant les 3 premières nuits est de se positionner à 45° dans le lit. Vous pouvez utiliser plusieurs oreillers pour obtenir cette position. L’avantage de cette position est de diminuer le risque de gonflement qui pourrait subvenir vers le 3ème jour post transplantation. En cas de gonflement douloureux, accompagné ou non de fièvre, veuillez contacter sans tarder le HTCS. Vous recevrez un médicament limitant la douleur et le gonflement du visage.

Activité physique, Alcool et Tabac :
Le jour suivant votre transplantation capillaire, il vous est conseillé de vous reposer tranquillement à la maison. Durant les trois jours suivants, vous pouvez reprendre progressivement vos activités quotidiennes. Vous devez éviter les travaux lourds ainsi que l’exercice physique durant les 15 premiers jours post-transplantation. Après ces 2 semaines, vous pourrez reprendre de l’exercice physique modérément. Le tapis roulant et la natation sont tout à fait appropriés comme sport durant cette période. Il faudra éviter de soulever du poids le premier mois.

Les rapports sexuels seront à éviter les 3 premiers jours, tout comme la cigarette, l’alcool et le café. Cela pourrait perturber la bonne croissance des greffons.

Le soleil :
L’exposition sans protection (couvre-chef) au soleil est à éviter durant les 3 premiers mois. Un coup de soleil peut subvenir sans que vous ne vous rendiez compte. Si vous êtes irrité au niveau de la zone greffée et que ces symptômes persistent au-delà de 3 jours veuillez prendre contact avec le HTCS.

Paresthésies ou engourdissements :
Des paresthésies peuvent subvenir au niveau du cuir chevelu, mais cela ne doit pas vous inquiéter. Cela peut durer quelques mois, mais cela finit habituellement par disparaitre.

Pour plus d’informations

ou si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous contacter au +32478694456 ou info@htcs.be